Nettoyage des stabulations : raclage et hydrocurage

Nettoyage des stabulations
Les solutions d’hydrocurage et raclage agricole

 

Chaque éleveur s’est déjà confronté au moins une fois à cette question : comment nettoyer efficacement ses stabulations, en préservant la qualité du sol ? comment le raclage et l’hydrocurage peuvent-ils m’aider ?

La propreté de vos stabulations détient en effet un rôle capital sur la santé de vos vaches laitières, mais aussi pour traiter les tâches courantes de travail, avec comme résultante finale la qualité du lait produit.

Effectivement, il est primordial autant pour les conditions d’hygiène de votre exploitation que pour le confort de vos troupeaux de vaches, porcins ou autres animaux, que vos aires d’exercice demeurent propres et entretenues : A ce titre, vos stabulations en font partie intégrante. Deux types d’aires d’exercice peuvent être différenciés : Les aires sur sol plein et les aires sur sol ajouré.

Qu’il s’agisse des aires de repos (paillée ou en logettes) ou encore de la salle de traite, au centre de la stabulation, il faut vous poser les bonnes questions. Et CRD est là pour y répondre.

Nettoyage des stabulations selon les types de sols

Nous pouvons distinguer trois types de sols différents :
– Les sols pleins
– Les sols sur caillebotis
– Les sols sur tapis

Il faut savoir que les couloirs de circulation ne représentent pas moins des trois quarts de la surface d’une stabulation. Autrement dit, le nettoyage de ces zones est indispensable au maintien de la propreté générale de cette zone.

Sur sols pleins, il faut avant tout veiller à l’usure de certaines zones du sol. Notamment que celui-ci ne soit pas fissuré, ou présente des nids de poule qui pourrait être à l’origine de flaque. Ces problèmes de planéité peuvent également causer des dommages à votre matériel de raclage.

Les stabulations sur caillebotis présentent la singularité d’être ajourés. Ces petits espaces dans le sol doivent être raclés en conséquence afin de pouvoir demeurer propres.

Les sols sur tapis sont spécifiques, ils visent avant tout à l’amélioration du confort de déplacement des troupeaux. Ces tapis peuvent notamment être rainurés ou profilés dans le but de séparer les liquides des matières organiques solides plus aisément. Les jus des troupeaux sont ainsi guidés vers les rainures et évacués. Ce système associé à un raclage régulier permet de garder la surface au sol propre et entretenue.

Les meilleures solutions de raclage et hydrocurage pour vos stabulations

Il faut savoir que le mode de nettoyage, mais aussi la fréquence de nettoyage que vous choisissez impactent de façon directe la propreté de vos aires d’exercice et leur longévité face à l’usure des sols.

Ainsi, un raclage avec tracteur se fait environ deux fois par jour, l’hydrocurage ou le raclage hydraulique sera opéré également deux fois par jour. Une fréquence qui s’explique souvent par le manque de dispositif de sécurité sur ce dispositif. En revanche, les solutions de raclage automatiques, qu’elles soient électriques ou hydrauliques peuvent quant à elles s’appliquer jusqu’à six à douze fois par jour.

Le raclage par tracteur

Le raclage effectué de manière classique par un tracteur permet de trier les déjections, il peut également accéder à des zones qu’un racleur automatique aura des difficultés à atteindre.

Cependant le raclage par tracteur est également synonyme de contraintes. Il faut conduire vos troupeaux en sécurité dans une zone de parcage avant d’entamer le nettoyage des stabulations. Cette tâche est également extrêmement chronophage, car elle nécessite une organisation des lieux de passage.

L’hydrocurage

Moyen alternatif au nettoyage par raclage des aires d’exercice, l’hydrocurage consiste à émettre une vague assez puissante pour emporter les déjections. Ce procédé doit être associé à une bonne configuration de vos couloirs d’évacuation ainsi qu’un système fiable de séparateur de phases.

Le grand point fort de l’hydrocurage est qu’il consiste en une solution non mécanique, qui limite donc l’usure du sol et permet de le garder propre. Cependant, l’hydrocurage peut avoir comme inconvénient de maintenir votre sol humide en permanence. En hiver, ces surfaces peuvent donc devenir potentiellement glissantes.

Le raclage par racleurs automatiques

La solution la plus pratique et qui représente un gain de temps conséquent pour tout type de structure est celle du raclage automatique. Avec un entraînement hydraulique ou électrique, le choix se fait essentiellement en fonction de la fréquence de raclage voulue et du type de déjection.

La fréquence de raclage doit donc être pensée différemment selon si vous traitez du lisier ou du fumier. Les bâtiments concernés par la conduite lisier présente une fréquence de raclage plus élevée, environ 12 fois par jour et peuvent également fonctionner de nuit. Ceux concernant la conduite fumier présente une fréquence de raclage plus faible.

Le choix entre un racleur hydraulique ou électrique

Dans le cas d’un racleur hydraulique la puissance et la consommation d’énergie sera plus importante qu’un racleur électrique. On choisira davantage le racleur hydraulique pour le raclage du fumier, et le racleur électrique pour le lisier. L’entretien du racleur hydraulique nécessite également une vidange de la centrale hydraulique alors que celui du racleur électrique se concentrera davantage au changement de câble ou poulies.

Le choix du type de rabot de raclage est également déterminé en fonction du type de déjection. Le racleur droit convient davantage aux lisiers, le racleur en U peut s’adapter autant aux fumiers qu’aux lisiers alors que le racleur en V sera plus adapté aux fumiers.