Production de biogaz et biométhane agricole

L’AVANTAGE DE PRODUIRE DU BIOGAZ OU BIOMETHANE POUR VOTRE EXPLOITATION  :

A l’heure où les enjeux de production d’énergie renouvelable est au cœur des questions sur l’écologie et la crise énergétique actuelle, le biogaz se présente comme une alternative à la fois viable en terme de longévité des ressources face aux énergies fossiles autant qu’en terme économique pour la pérennité des élevages  agricoles.

Pouvant être valorisé en électricité ou en gaz naturel, le biogaz peut se présenter comme une source de revenu complémentaire à votre activité.  Le biogaz généré par le processus de méthanisation se constitue de 55 à 70% de méthane, de 30 à 45% de dioxyde de carbone, de 2 à 7% d’eau ainsi que de sulfure d’hydrogène et d’azote.

PRODUCTION DE BIOGAZ ET BIOMETHANE PAR LES EFFLUENTS D’ORIGINE ANIMALE

Solides, liquides ou pâteux, les effluents d’origine animale représentent une matière première importante pour la production de biogaz par le processus de méthanisation. La méthanisation se résume par la dégradation de matière organique sous une température élevée et pauvre en oxygène. Grâce au digesteur, ces déchets organiques sont décomposés par des bactéries qui produisent un mélange de méthane, de gaz carbonique, d’eau et de soufre.  Ce biogaz est ensuite épuré avant de pouvoir être utilisé. La désulfurisation du biogaz peut être effectué notamment grâce au lavage oxydatif des gaz, à l’aide de charbons actifs, ou encore grâce aux filtres moléculaires.

La quantité et la composition du biogaz est en lien direct avec le substrat traité, sa demande chimique en oxygène mais également de la température de fermentation, de l’agitation et du débit d’alimentation du digesteur. Il ne faut pas oublier que de 20 à 30 % du biogaz produit est nécessaire pour chauffer le digesteur afin de maintenir sa  température à 37°C.

A titre d’exemple, 12m3 de lisiers purs de porc peut produire jusqu’à 90m3/jour de biogaz grâce à un biodigesteur et pourra servir notamment comme combustible dans une chaudière pour la production d’eau chaude.

Le Biométhane est tout simplement produit par une épuration plus importante. Sa qualité se rapproche donc grandement du gaz naturel.

COMMENT REVENDRE SON BIOGAZ OU SON BIOMETHANE A EDF ?

Si le biogaz peut être utilisé pour produire de l’air ou de l’eau chaude, de la cogénération ou de l’électricité, il est tout à fait possible de le vendre  pour un coût estimatif entre 110 et 140 €/MWh.

Pour devenir producteur de biogaz, vous devez faire en premier lieu une demande de contrat auprès de GRDF. Une liste de documents sera à leur fournir comme votre autorisation d’exploiter, la copie du contrat d’accès au réseau public, du récépissé du permis de construire etc… Vous devrez alors compléter et retourner le formulaire de demande de contrat selon votre installation : BG16, BGS17 ou BGI19. Par la suite, vous devrez compléter et retourner la fiche de collecte sans oublier de joindre votre extrait KBis. Il ne vous restera plus qu’à signer votre contrat.

Dans le cas de l’injection du biométhane dans les réseaux de gaz naturel, le gouvernement a fixé un tarif d’achat fixé pour un délai de 15 ans. Les tarifs de rachat du biométhane sont fonction de la taille de l’installation, du type d’unité et des matériaux valorisés. En règle générale, les producteurs de biométhane peuvent bénéficier d’un tarif d’achat situé entre 50 et 130€/MWh.